Toujours des lecteurs pour Scrum et l'agilité

L'édition 5 de mon livre Scrum est sortie le 18 mai. Elle démarre aussi bien que la 4e (et mieux que les précédentes). Nous avons atteint les 1000 exemplaires vendus dès fin juillet.

Écrire ça demande beaucoup d'efforts, mais une fois que c'est sorti c'est que du bonheur de voir qu'il y a des lecteurs. Et c'est un plaisir de partager avec quelques uns (j'assure le service après vente).

En juillet, pour ne pas perdre la main, j'ai écrit un article pour Capterra : Agile ? Scrum ? quelle est la différence ?. J'espère qu'il aura répondu à ces questions (reste à savoir si des gens se les posent, d'après ce qu'on me dit, c'est oui)

Pendant l'été j'ai eu aussi le grand plaisir de partager avec un auteur. Alexis Monville a publié Changing your team from the inside début juillet. Je l'ai dans la foulée et aussitôt proposé pour le prochain klub de lecture Agile Toulouse. Même si le mot agile n'est pas dans le titre ni dans le sous-titre, c'est un livre essentiel pour qui s'intéresse à cette notion fondamentale : l'équipe.

Il a été sélectionné par les votants et fera donc l'objet du klub de septembre.

J'ai profité de notre conversation sur nos livres pour inviter Alexis à participer en tant qu'auteur à ce klub. Il est d'accord. Bon, ce sera à distance, de Boston. Il est bien inscrit pour ce klub du 10 septembre.

À propos d'Agile Toulouse, c'est ce soir minuit la limite pour proposer un sujet pour la conférence d'octobre, d'après ce tweet :

Il a beau me rester encore plus de 3 heures, je ne proposerai rien, on m'a assez vu dans les conférences, depuis plus de 10 ans.

Mais je participerai au WalkingDev du 31 août sur l'entreprise libérée. Il reste encore quelques places, faites-vite.

Complément aux compléments en ligne

Dans un tweet, Franck interroge :

La communauté doit être partie ou en vacances ou s'en fout (ou les deux), car personne ne lui a répondu. Alors j'ai indiqué à Franck que dans mon livre, je faisais référence à de nombreuses lectures qu'on pouvait faire en complément. Des livres, mais aussi des articles. Et notamment plein d'articles en français.

En effet, il existe une multitude d'articles sur Scrum et l'Agilité traduits depuis plusieurs années. C'est Fabrice qui est à l'initiative de ce service inestimable offert à la communauté : il a veillé, traduit, organisé et mis à disposition toutes ces ressources. Nombreux d'entre vous sont probablement déjà allés sur le Wiki Ayeba.

Lors de l'écriture de ma 5e édition, j'ai fait un tour sur le wiki et je me suis rendu compte que pour donner à mes lecteurs des compléments à lire, c'était vraiment l'endroit où piocher des pépites.

Fabrice a gentiment accepté de faire une page d'accueil pour lister les références du wiki, pour chaque chapitre de mon livre. J'ai donc mis dans le texte des références de type [WAx] et à la fin de chaque chapitre un renvoi vers le chapitre x de cette page.

Mais à quelques jours du lancement de la fabrication, Fabrice m'informe que WikiSpaces, la plateforme qui hébergeait les articles, allait fermer en juillet. Agiles que nous sommes, nous nous sommes adaptés à cette situation. Nicolas, que je remercie bien chaleureusement, a bien voulu reprendre la page d'accueil du livre chez les Traducteurs Agiles et surtout migrer les articles mentionnés.

Tout était à jour pour la sortie du livre en mai : page Scrum5 des Traducteurs Agiles.

J'ai demandé à l'éditeur Dunod de faire une substitution des [WAx] en [TAx]. Malheureusement quelques chapitres ont été oubliés.

Fabrice vient de trouver une nouvelle solution pour l'hébergement, en remplacement de WikiSpaces. Le CESI, une école dans laquelle il enseigne, lui a mis à disposition un MediaWiki. Et il vient d'achever le travail énorme de migration.

Exit donc le Wiki Ayeba, bienvenue au Wiki Agile CESI ! Changez vos marque-pages. Cerise sur le gâteau, tous les articles sont désormais en accès libre.

J'essaie de fournir à mes lecteurs un service après-vente. Les références à ces articles en font partie, je réponds aussi aux questions directes (page contact). Enfin, comme je l'avais fait pour les éditions précédentes, je publie des compléments pour chaque chapitre. J'en suis pour l'instant au chapitre 7. lls sont accessibles à partir de la page dédiée au livre Scrum.

5 ans de belles lectures au klub

Le klub de lecture d'Agile Toulouse a évolué progressivement pour s'ouvrir à des livres qui sortent du développement de logiciel. Voici un aperçu des derniers choix :

derniers klubs

Lire la suite...

Journée Entreprise Libérée à Toulouse

Vous avez peut-être vu le documentaire "Le bonheur au travail" passé sur Arte il y a 3 ans. Vous avez peut-être assisté à la conférence Agile tour Toulouse dont c'était le thème en 2015.

Vous êtes intéressé par savoir si c'est possible chez vous, cette libération. Venez en parler avec quelqu'un qui la vit.

Denis (avec Stéphanie) viendra vous raconter l'histoire d'AE&T, qui a commencé par une formation Scrum que j'ai donnée en janvier 2014. Partie du BE, la diffusion de Scrum s'est vite élargie à l'écosystème. Et c'est toute l'organisation qui a continué son chemin. Et qui est devenue libérée. Derrière ce mot, ce qui importe c'est de savoir comment ça se vit et se renforce.

L'histoire, avec le titre Josiane et le jardinier, a été racontée dans plusieurs conférences ces deux dernières années. Je l'ai vue une nouvelle fois à Agile Grenoble en novembre dernier, avec beaucoup d'émotion.

Le 6 juillet, cela se passera dans les rues de Toulouse[1], et on marchera (à l'ombre et en s'arrêtant aux terrasses). C'est un walkingDev.

Un walkingDev, ça laisse le temps d'écouter l'histoire, d'en discuter, d'échanger entre les participants, et bien sûr de jouer et de faire des ateliers sur ce thème.

On s'inscrit à partir de cette page.


Changement de date

En raison du match de vendredi, le quart de finale France Uruguay qui aura lieu à 16h, la journée est décalée au 31 août.


Note

[1] Denis et Stéphanie viennent d'expérimenter la formule avec succès dans les rues de Pau

Intégrer plutôt que séparer

En mars, j'avais présenté les premiers principes de la permaculture, en préparant la soirée-débat Permaculture et agilité du 21 mars au 100e singe. J'avais été interrompu après le 7e principe par l'urgence de ma relecture pour la sortie de mon livre Scrum, qui a été finalement publié en mai.

Je parle de permaculture dans cette 5e édition, mais je n'y détaille pas les 12 principes.

Le 8e principe "Intégrer plutôt que séparer" est typique de l'approche systémique qui met l'accent sur les connexions entre les éléments, alors qu'un approche plus traditionnelle (cartésienne) se préoccupe plus de décrire les éléments décomposés.

La permaculture agricole ou potagère s'intéresse principalement au système qui permet de produire. Dans notre domaine du développement, le 8e principe peut s'appliquer au système de production, mais aussi au système produit.

Dans le premier, les éléments du système proviennent essentiellement de l'équipe et des parties prenantes, ce sont des gens. Dans le second, les éléments sont plutôt les composants du système réalisé, identifiés par l'architecture (ou le design pour reprendre un terme usité en permaculture).

La loi de Conway (qui date de 50 ans) stipule que l'organisation des gens influence la structure des composants. Le livre Accelerate (qui a fait l'objet du dernier klub de lecture et que j'ai recommandé aux participants du dernier Raid Agile) met en avant l'importance d'avoir une architecture faiblement couplée pour être performant et passer à l'échelle.

Les auteur·es préconisent la loi de Conway inversée : les organisations devraient faire évoluer leurs équipes et leur organisation pour obtenir l'architecture désirée. Ils et elles ont constaté dans leur étude que les pratiques d'ingénierie DevOps (dont loosely coupled architecture) menant à la livraison continue (continuous delivery) avaient un impact prouvé sur : la performance de l'équipe, son identité, moins de burnout, moins de douleur à déployer et moins de rework.

À chaque principe, Holmgren associe un proverbe. Pour ce 8e principe, c'est : Plus on est nombreux, moins le travail est dur

Il résonne particulièrement avec la capacité de passer à l'échelle, favorisée par une architecture faiblement couplée, comme le démontre Accelerate[1].

On retrouve dans le texte associé à ce 8e principe un des énoncés majeurs de la permaculture :

  • chaque élément remplit plusieurs fonctions
  • chaque fonction importante est assurée par plusieurs éléments

Cela permet d'obtenir des systèmes robustes et résilients. Côté humain, c'est par des relations coopératives et symbiotiques qu'on pérennise l'équipe (contre l'hyper-spécialisation et le travail solitaire).

Note

[1] et on comprend bien que le passage à l'échelle n'est pas une affaire de framework

Scrum, l'édition 5 dans les bacs

20180515_082757.jpg

Lire la suite...

Compléments en ligne pour l'édition 5 de Scrum

Comme pour l'édition 3 puis pour l'édition 4, je vais mettre des compléments en ligne pour l'édition 5.

Cette fois, je ne vais pas faire des billets mis ensuite dans des séries, mais des pages statiques, une par chapitre. Elles seront accessibles à partir de la page d'accueil du livre.

Cette édition comportant de nombreux changements par rapport à la précédente, les compléments seront nouveaux. Je les refais.

Les compléments existent d'abord pour faciliter l'accès à des références ou des articles. En effet, mon livre se vend encore principalement en version papier et recopier une URL pour lire un article référencé n'est sûrement pas pratique. J'ai donc préféré regrouper les liens vers les articles complémentaires pour qu'on y accède en cliquant.

Cependant, comme beaucoup d'entre vous le savent, il existe une source formidable d'articles en français. Une mine d'informations. Des articles souvent très intéressants et dont certains viennent bien en complément de la lecture de mon livre. J'en ai relus en écrivant l'édition 5. Ce lieu magique, c'est le wiki Ayeba.

Malheureusement, un petit bandeau nous y annonce qu'il va bientôt fermer, Wikispaces s'arrêtant. J'avais commencé une page pour l'édition 5, gentiment ouverte par Fabrice.

Heureusement, les Traducteurs Agiles prennent le relais. Nicolas a copié la page et redondé les articles concernés. C'est formidable.

Sur le site des Traducteurs Agiles, il y a donc une page pour mon livre qui permet d'accéder à des articles traduits, listés par chapitre. Un très grand merci à Fabrice et Nicolas.

En résumé, pour des compléments :

Sea, Sun & Scrum

À défaut de l'avoir en ce moment à Toulouse, Sea and Sun, j'en ai bien profité pendant mon séjour dans les Cyclades. Plein de mer Égée toute bleue (et même pas froide) et que du soleil tous les jours.

panormos.jpg

Scrum, c'est mon actualité de cette semaine : c'est le titre de mon livre qui sort mercredi. Bien que ce soit la 5e édition, je suis toujours anxieux de savoir comment il va être reçu.

Tout ça ensemble, ça fait Sea, Scrum and Sun, une initiative lancée avec Bertrand qui vise à pérenniser une pratique vivante de l'agilité en impliquant les parties prenantes. Elle a suscité de l'intérêt qui se concrétise auprès d'organisations, en interne. La session inter-entreprises prévue dans un bateau à la Grande Motte est repoussée en septembre.

On me demande si je fais encore des formations Scrum en inter-entreprises. Eh bien non, j'ai arrêté il y a quelques années. Je fais uniquement des trucs amusants et animés à plusieurs comme Sea, Scrum and Sun, le Raid Agile et de temps en temps un WalkingDev.

À propos de Raid Agile, celui de juin sera le dernier. Suite à une non confirmation d'un groupe, il reste finalement quelques places. Vous pouvez encore profiter de ce moment unique avec Pablo Pernot et Laurent Morisseau.

En ce qui concerne WalkingDev, j'accompagnerai Denis Benoist pour la journée du 6 juillet à Toulouse sur l'entreprise libérée.

Pour une pratique vivante de l'agilité

tinos2018.jpg

Lire la suite...

Premier exemplaire de l'édition 5

Plage de Livada à Tinos

Lire la suite...

11e anniversaire

Dans le feu de l'action, j'ai loupé le 11e anniversaire de mon blog, c'était il y a une semaine.

12 ans déjà que j'ai lancé Scrum, Agilité & rock'n roll 'n ![1] Un peu avant JC et son QualityStreet.

Au début, j'étais tout content de voir que j'avais des visiteurs. Je suivais la progression. Plus rien de tout ça maintenant. Après la lecture du livre surveillance:// de Nitot, j'ai supprimé tous les trucs qui suivaient et comptaient. Et ça ne me manque pas (en plus d'éviter de me faire perdre du temps). La seule métrique que je suis c'est celle de la vente de mon livre Scrum.

Les billets anniversaire de blog, c'est surtout pour moi, pour avoir un historique de mon évolution d'agilopathe. J'ai d'ailleurs une série Anniversaire pour ça.

Note

[1] en fait j'ai lancé le blog en avril 2006, mais j'ai ajouté rock'n roll dans le titre un peu plus tard

Couverture de l'édition 5 de Scrum

Cette nouvelle édition sera dans les bacs d'ici un mois environ. Elle est déjà en pré-commande chez Amazon.

Elle possède un nouveau sous-titre (pour la première fois) et une nouvelle photo de couverture (comme à chaque fois).

Le titre reste Scrum et c'est donc attendu de retrouver une photo de mêlée. Mais cette fois, avec le Stade Toulousain. Mon éditeur a voulu me faire plaisir et a trouvé cette photo[1].

Couverture de la 5e édition

Elle date du 18 décembre 2011, à l'occasion d'un match contre les Harlequins en coupe d'Europe (match d'ailleurs perdu par Toulouse). On peut reconnaitre l'arbitre, qui a maintenant pris sa retraite, et deux joueurs, un qui a quitté le Stade et l'autre qui va le quitter en fin de saison.

Fin de saison que j'espère pleine de succès, à commencer par le match contre le Racing92 dimanche prochain, auquel j'assisterai.

Pour accompagner la sortie de mon livre, j'organise Sea, Scrum and Sun avec Bertrand. L'occasion de présenter l''orientation et les évolutions qui ont abouti à ce nouveau sous-titre.

Note

[1] prise par un informaticien toulousain que je ne connais pas

Le modèle Agile Fluency actualisé

Agile Fluency light.jpg

Lire la suite...

Partir des structures d'ensemble pour arriver aux détails

Les 6 premiers principes de la permaculture que vous avons présentés considéraient l'élément, tandis que les 6 suivants vont partir du système.
Nous passons donc d'une approche bottom-up à du top-down.

Lire la suite...

Le printemps de la permaculture

Semis de tomates Sainte-Lucie Mes semis de tomates Sainte-Lucie

Lire la suite...

Ne pas produire de déchets

perma6.png

Lire la suite...

Utiliser et valoriser les ressources et les services renouvelables

Permaculture et agilité 5/12

Dans permaculture, il y a permanence. On retrouve cette idée de durée dans le 8e principe du Manifeste agile, celui qui parle de rythme soutenable.

Lire la suite...

Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction

La permaculture, ce n'est pas seulement agricole. D'ailleurs "Permaculture humaine" c'est le titre du livre qui a été choisi pour le prochain klub de lecture, en avril.

Je poursuis l'examen des principes avec le regard de l'agilité. Voici le 4e des 12 principes, énoncés dans L'essence de la permaculture de David Holmgren.

Lire la suite...

Créer une production

Les inscriptions continuent à affluer pour la soire Permaculture et agilité au 100e singe.

En attendant, voici mes réflexions sur le principe 3.

Lire la suite...

Collecter et stocker l'énergie

On continue dans la permaculture et l'agilité, pour se préparer à la soirée du 21 mars.

Aujourd'hui le 2e principe de la permaculture.

Lire la suite...

Observer et interagir

La permaculture a le vent en poupe. Chez les agilistes aussi.

Deux événements organisés par l'association Agile Toulouse en témoignent :

De mon côté, la permaculture aura une bonne place dans les nouveautés de mon édition 5 de Scrum. Nous en parlerons le 25 mai lors de Sea, Scrum and Sun.

Pour préparer la soirée du 21 mars, je propose une réflexion sur les principes de la permaculture, tels qu'ils sont énoncés dans l'article de David Holmgren. Commençons par le premier.

Lire la suite...

Permaculture et agilité au 100e singe

Panneau perma

Lire la suite...

Édition inclusive

Quand j'ai lu Permaculture Humaine de Bernard Alonso et Cécile Guiochon, j'ai été surpris de trouver des . dans des mots :

inclusive.png

C'était en avril 2017, avant le brouhaha et les polémiques sur l'écriture inclusive. Au Québec, où est publié le livre, cela se fait naturellement, puisque je n'ai rien trouvé expliquant ce que c'était ni pourquoi c'était écrit comme ça.

J'ai découvert plus tard ce qu'était l'écriture inclusive. J'ai fait connaissance avec le point milieu, pas utilisé dans Permaculture humaine. J'ai compris la raison d'être de cette démarche.

Dans l'édition 5 de Scrum, à paraître bientôt, vous noterez la présence de points milieu (·) et de formules épicènes. L'usage de Scrum, qui est largement utilisé dans l'informatique, est très masculin. Quand j'étais prof à l'Université Paul Sabatier, j'ai constaté la diminution régulière du nombre de filles dans une promo. Dans les années 90, c'était environ un tiers pour finir vers 2010 à moins de 5%. C'est bien dommage et je tente, par cette écriture inclusive, de contribuer à au moins rééquilibrer les choses dans le langage, en espérant que ça se fasse dans les équipes Scrum.

Quand j'en ai parlé, mon initiative a soulevé une majorité d'oppositions et de sarcasmes. Mais comme j'avais lu un livre écrit en inclusive sans difficulté une fois la surprise passée, j'ai persévéré en essayant l'écriture inclusive sur un nouveau chapitre, celui consacré au prélude à Scrum. En tant qu'auteur, cela ne m'a pas demandé beaucoup d'efforts supplémentaires.

Cela a été beaucoup plus difficile avec les chapitres sur les rôles et la convention "accorder en genre".

Le rôle de développeur se féminise en développeuse et j'ai utilisé largement la formule épicène membre de l'équipe Scrum pour ce rôle. Là où ça se complique c'est pour Scrum Master et Product Owner. Si j'avais réussi à faire adopter les néologismes scrumasteur et productoneur, cela aurait été facile de féminiser en scrumastrice et productoneuse. Mais cela n'a pas marché. Je n'ai donc pas accordé en genre Scrum Master et Product Owner.

SI j'écris la personne qui joue le rôle de Product Owner, cela va bien. Mais je ne vais pas répéter ça tout le temps, je dois accoler un article à Product Owner, Je suis resté au masculin : le Product Owner est responsable du backlog, sauf quand l'incarnation était féminine : Cécile, la Product Owner.

Quand j'ai décidé de généraliser à tout le livre, je me suis retrouvé avec un grosse dette : le texte de l'édition 4 que j'ai conservé ne suivait pas ces conventions. Il m'a fallu tout relire et là, mes relecteurs·rices m'ont bien aidé, ne ratant pas l'occasion de me signaler les manquements.

En attendant le livre, pour vous familiariser à son écriture inclusive, voici la page d'un événement associé.

Sea, Scrum and Sun

Bertrand est un des relecteurs des chapitres de mon édition 5 de Scrum, à paraître bientôt. Alors quand il m'a demandé si je voulais participer avec lui à un événement sur un bateau, je n'ai pas hésité.

Lire la suite...

Le rôle de partie prenante

Les trois rôles qu'on trouve dans une équipe Scrum sont maintenant bien connus. Par contre, le rôle de partie prenante l'est beaucoup moins, alors que de nombreuses difficultés dans la mise en œuvre de Scrum y sont relatives.

Lire la suite...

- page 1 de 133