Scrum ratatiné

Pour ma présentation Scrum ? mon scrotum ! de demain à Agile tour Toulouse, j'ai ajouté une 5e cause de dévoiement de Scrum : le ratatinement.

5 causes de scrotum

Ratatiner Scrum, c'est souvent à l'initiative de néocons et c'est ce qui conduit au cycle en Vrum. Il existe des antidotes à cet antipattern.

Pitch pour ma session à Agile tour Toulouse

Les organisateurs d'Agile tour Toulouse ont demandé aux orateurs de préparer une vidéo pour présenter leur session.

Je n'avais jamais fait ça et je n'étais pas particulièrement motivé à cette idée. L'étincelle est venue de Franck Lepage et Dominique Dupagne.

J'avais déjà piqué l'idée de Scrum ? mon scrotum ! à Dominique Dupagne. Sur le site de Qualité mon Q, sa vidéo de présentation avec les cartes est un hommage à Franck Lepage, humoriste que Stéphane m'avait fait découvrir il y a quelque temps.

En fait, Franck Lepage se définit plutôt un militant plus qu'un humoriste. Spécialiste de l'éducation populaire, il est génial en décrypteur de langue de bois.

Donc, je me risque à l'exercice des mots à la Lepagne, adapté pour Scrum ? mon scrotum !

Pour m'échauffer, j'ai essayé le truc au début de ma dernière formation. On peut se tester, mais évidemment, ce n'est jamais le même ordre pour les cartes. La surprise à chaque fois.

Ma vidéo est très artisanale, désolé pour le cadrage et la qualité.

Si vous ne regardez pas la vidéo, voilà en gros ce que je dis à la fin :


Bien sûr, cette façon de présenter l'agilité et Scrum, c'est du boniment. De la langue de bois. Il manque des mots, il manque l'esprit, il manque les valeurs.

Si vous vous laissez influencer par ce type de discours, il est probable que votre mise en œuvre de Scrum soit dévoyée. Lors de ma présentation à Agile tour Toulouse je vous donnerai quelques exemples des dévoiements que j'ai constatés sur le terrain. Je vous donnerai les pistes pour les éviter.

Venez à ma session, c'est jeudi 1er décembre vers 15h, elle s'appelle Scrum ? mon scrotum ; vous y découvrirez comment résister à l'influence des néocons et apprendrez à éviter le scrotum. Au-delà, en commençant par un retour ô sources, j'essayerai de vous faire partager ma vision actuelle de l'agilité.


La session sera actualisée, différente de celles de Pays Basque et Rennes. Il ne reste que deux trois jours pour s'inscrire à Agile tour Toulouse.

Scrum n'est pas une méthode de développement de logiciel

La semaine prochaine, c'est Agile tour Toulouse. Ma session Scrum ? mon scrotum ! a été retenue par les organisateurs. Après le Pays Basque et Rennes, ce sera ma dernière représentation.

Parmi les raisons qui conduisent au scrotum, il y a la peur. Celle qui pousse les développeurs à produire de la dette technique alors qu'ils savent bien que c'est mal.

Lire la suite...

1CUBE & PO

Logo cube Spécifier

Le maximum d'effet pour le minimum d'effort

traduction libre, élaborée avec Fabrice, du mantra de la "product discovery" :

Minimize output, maximize outcome

Lire la suite...

Quiz édition 4

Un lecteur me demande gentiment où sont les résultats du quiz proposé à la fin de mon livre Scrum.

Ce quiz est plutôt badin, en voici un extrait :

extrait du quiz éd.4

Lire la suite...

Développer un produit avec plusieurs équipes Scrum

C'est le titre du 21e chapitre de la 4e édition de mon livre Scrum. Cette dernière édition, sortie il y a un an, marche bien ; alors peut-être que quelques lecteurs sont arrivés jusqu'à ce chapitre…

Je m'adresse à eux, qui ont lu ce chapitre, sur lequel j'aimerais bien avoir du feedback, car je l'ai réécrit presque entièrement, avec un positionnement de type "retour ô sources", pour reprendre le thème d'Agile tour Toulouse cette année.

Ou, pour le dire autrement, je me place clairement sur une ligne anti néocons pour reprendre un thème de ma présentation Scrum ? mon scrotum !

Voici ce que je dis en introduction du chapitre Développer un produit avec plusieurs équipes :


Le chapitre « Scrum à grande échelle » avait été ajouté lors de la deuxième édition de ce livre. Depuis, le sujet a pris de l’ampleur, des frameworks ont été proposés, « commercialisés », c’est-à-dire accompagnés de leurs inévitables certifications, et comparés dans les conférences.

De mon côté, j’ai expérimenté ce passage à l’échelle dans plusieurs situations. Et ma position a changé : je suis revenu à plus de simplicité, plus de Scrum, dirais-je. À mon sens, le Scrum à grande échelle doit rester dans l’esprit, par exemple en évitant de créer de nouveaux rôles.

Pour être plus clair sur l’objectif de ce chapitre, je l’ai renommé. En effet, le scaling Scrum est devenu un sujet fourre-tout, qui regroupe des préoccupations bien différentes.

Dans mon livre, j’ai choisi de différencier le Scrum pour développer à plusieurs équipes, qui fait l’objet de ce chapitre, de l’agilité pour transformer les organisations, qui sera abordée dans le chapitre suivant.


Voici le plan de ce chapitre 21 :

Ch21e_d4.png

10 ans d'événements sur l'Agilité à Toulouse

Dans moins d'un mois se déroulera la conférence Agile tour Toulouse 2016. Les inscriptions sont ouvertes. Comme le thème de cette année est retour ô sources, je partage quelques souvenirs.

Il y a 10 ans, j'annonçais sur ce blog le premier Séminaire d'Information Gratuit sur les Méthodes Agiles.

Très vite appelé SIGMAT, ce séminaire avait un beau programme pour une première, avec une vedette parisienne, un Scrum Master certifié (héhé), déjà des retours d'expérience et déjà une démo d'iceScrum. C'était du temps où j'étais prof à la fac (à mi-temps).

Il s'est déroulé le 8 décembre 2006 avec une soixantaine de participants, dont les échos étaient plutôt positifs. Cela a donné envie de continuer.

Le deuxième SIGMAT a suivi 3 mois plus tard, avec un backlog impressionnant de sujets qui seraient encore d'actualité, puis plein d'autres ensuite. 18 en tout, jusqu'en 2011.

Entre temps nous avions lancé le premier Agile tour Toulouse, le 17 octobre 2008. Celui de décembre sera donc le 9e.

Al tablèu

Version especiala per Occitània.

Venètz aprener lo manejar visual en tornant bastir los sitis bèls de la region nòva.

Lire la suite...

Release, mise en production et déploiement

De l'importance du sens des mots. Découpler les activités de planification à moyen terme (release) de celles pour livrer aux utilisateurs finaux (mise en production) et de celles techniques (déploiement).

Lire la suite...

Impact mapping et artisan, la suite

En juin, j'avais publié un billet qui montrait un usage de l'impact mapping dans la vie quotidienne : L'impact mapping pour dialoguer avec les artisans.

Les travaux ont été effectués en juillet. Les features listées sur la carte, identifiées à partir des impacts attendus, ont bien été réalisées.

nymphea.jpgJ'avais demandé à l'artisan de revenir trois mois plus tard pour que je lui donne mon feedback. Et aussi pour qu'il me donne des conseils supplémentaires pour l'entretien.

Lire la suite...

Lecture au klub : Lean Entreprise

Le livre choisi pour le klub d'octobre était donc : Lean Enterprise: How High Performance Organizations Innovate at Scale de Jez Humble, Joanne Molesky, Barry O’Reilly.

Lire la suite...

Exprimer et formaliser le besoin, le Cube

Logo cube SpécifierLe Cube à emporter de 1CUBE&GO, que j'anime à Toulouse le 13 décembre, s'intitule "Exprimer et formaliser le besoin".

Il est destiné à toutes les personnes qui s'intéressent à découvrir, faire émerger, comprendre, analyser, transmettre et développer le "besoin" pour en faire le bon produit.

Lire la suite...

Scrum mon scrotum, Notes

Pour préparer la keynote d'Agile Pays Basque, je me suis appuyé sur mes dernières lectures.

Lire la suite...

Scrum ? mon scrotum !

La présentation.

Lire la suite...

Le 6e Raid Agile en Cévennes

Cette semaine, j'anime avec Pablo un nouveau Raid Agile. Nous avons commencé il y a un peu moins de 2 ans. Le premier était déjà organisé dans le grand gîte du Mas du Canton où nous serons encore, pour la 6e fois[1]. Ce qui est le signe que ça marche.

Un facteur qui contribue à la réussite de cette formation atypique, c'est de commencer par installer les participants (y compris les animateurs) dans un cadre bienveillant.

On retrouve là ce que ModernAgile présente comme un prérequis (en bleu)[2].

modern.jpgLe cadre bienveillant est déjà donné par le décor : les Cévennes, le gîte dans une ancienne magnanerie, la salle commune, la terrasse, la piscine, le terrain de pétanque, etc.

Il est complété par le format : tout le monde reste sur place, on mange ensemble, on joue (si on veut) le soir, on garde du temps libre.

La bienveillance, pour que tous les participants (y compris les 2 animateurs) se sentent en confiance et s'expriment librement, est consolidée par la pédagogie : pas de slides, des ateliers en petits groupes, des conversations en marchant, des mini forums ouverts, etc.

Grâce à ce cadre bienveillant, nous pouvons œuvrer au-delà des pratiques, sur les croyances, autrement dit sur la culture.

Je finis avec l'histoire d'Alice, qui est d'abord venue vers moi pour avoir une formation 'officielle' scrum. J'ai réussi à orienter sa demande initiale et à la convaincre de venir au Raid de juillet 2015. Un an plus tard, et le Raid y est probablement pour quelque chose, Alice vient d'organiser avec brio (et succès) le premier Agile Pays Basque.

Notes

[1] Nous organisons aussi désormais le Raid Agile Tribal.

[2] Pour en savoir plus sur ce ModernAgile et sur les plaisirs de la traduction, lisez ce billet d'Eric Siber.

La quintessence de la passe

La semaine dernière, à la fin de ma keynote Scrum ? mon scrotum ! pour Agile Pays Basque, j'ai fait deviner un mot.

J'ai donné 2 citations de Daniel Herrero, le chantre du rugby : Derrière une apparente simplicité, la passe cache le mystère des arts du lien.

et

…la passe est la quintessence du jeu collectif, un acte de vie.

Ces deux belles citations sont extraites du Dictionnaire Amoureux du Rugby, qu'un ami bienveillant m'a gentiment offert.

Si Scrum est bien évidemment associé au rugby, les exemples qu'on donne pour montrer l'analogie font généralement référence au pack qui pousse en mêlée.

Mais la passe est aussi un bel exemple de collaboration dans une équipe, comme le dit si bien Daniel Herrero. Dans sa première citation, on retrouve un peu ce qu'on dit de Scrum :

Scrum est facile à comprendre, mais difficile à appliquer.

Pour avoir joué trois-quarts pendant quelques années, je sais que réussir une passe en match n'est pas si facile. Même la simple passe en arrière. Dans le rugby moderne, on trouve de nouvelles formes de passe, notamment la fameuse passe après contact qu'on appelle offload.

Il fallait deviner ma forme de passe préférée, celle qui nécessite une belle technique du passeur mais surtout une grande confiance entre le passeur et le receveur :

Pour moi, la ……… est la quintessence de la passe.

Auriez-vous deviné ? Pas trop difficile, on était dans le Pays Basque. C'est un ancien rugbyman bordelais qui a répondu le premier et gagné le livre Scrum offert par les éditions Dunod.

J'espère en voir de belles, et réussies, par le Stade Toulousain ce soir contre Grenoble. Ce serait le signe d'une confiance retrouvée.

Chasser l'ignorance avec des cubes

4 raisons de scrotum

Lire la suite...

Anars vs neocons

J'ai eu le plaisir de faire la keynote d'introduction d'Agile Pays Basque :

Scrum ? mon scrotum !

Sur Twitter, ce qui a été le plus cité de ma présentation, c'est "anars vs néocons", juste devant "le cycle en Vrum".

Voici un exemple[1] :

Je ne vais pas expliquer ici tout ce qui m'a amené à cette formulation[2], je le réserve d'abord à ceux qui viendront m'écouter à Rennes dans 2 semaines.

Sachez que le titre est important, je parle des influenceurs, et comme toute catégorisation, elle est réductrice.

Cependant, elle dénote d'une tendance, exprimée par exemple dans ce retour ô sources. Paradoxalement, elle n'a rien de passéiste, elle est ultramoderne. Bientôt en français.

Notes

[1] venant d'un Software Anarchist"

[2] Tiens, en 2010, j'avais publié un billet : Agilité et anarchie où j'évoquais en filigrane la possibilité qui s'incarne maintenant dans les "néocons".

Nouveau guide Scrum

Pendant les vacances, j'ai participé à la traduction du nouveau guide de référence de Scrum, les règles du jeu. Dans cette version de juillet 2016, la nouveauté est l'ajout du paragraphe Les valeurs Scrum.

Les 5 valeurs dont il est question ne sont pas nouvelles. J'en parlais dans un billet de 2013, intitulé Les valeurs de Scrum et elles figurent dans mon livre Chapitre 3 §3.1.2 Valeurs partagées.

Mais c'est la première fois qu'elles apparaissent dans le guide de référence. Avec les traducteurs agiles, nous avons profité de cette nouvelle version pour revoir le texte en entier. La quinzaine de pages, disponible sur le site en différents formats, est maintenant beaucoup plus facile à lire.

Une bonne préparation pour ma keynote à Agile Pays Basque : Scrum mon scrotum !

Ouverture d'Agile Pays Basque

J'aurai le plaisir de faire la présentation d'ouverture du premier Agile Pays Basque, à Bidart (presque sur la plage).

bidart.png

Lire la suite...

Prioriser, estimer et planifier

Lire la suite...

Different every time

wyatt.jpg

Lire la suite...

Agile Pays Basque dans un mois

L'automne est la saison des conférences sur l'Agilité. Depuis 2008, Toulouse et quelques autres villes ont lancé le mouvement. Cette année encore, de nombreuses conférences seront organisées en octobre, novembre et même jusqu'en décembre (notamment pour Agile tour Toulouse).

Mais cette fois, cela va commencer dès septembre avec une nouvelle conférence, le premier Agile Pays Basque.

Lire la suite...

Ma sélection rock de l'été

Mon blog s'appelle Scrum, Agilité & Rock'n roll, cependant je n'y parle pas si souvent de rock que, pourtant, j'écoute à longueur de journée.

Je profite de l'été pour présenter 3 albums que j'ai plaisir à écouter en ce moment. Ce sont 3 albums récents, sortis en 2016, de groupes parfois constitués depuis longtemps, mais que j'ai découverts récemment.

Lire la suite...

Les cubes débarquent à Toulouse

Cube_marche2_600_263.svg.png

Lire la suite...

- page 1 de 126