But du jeu

Ce jeu est une simulation.

Les participants apprennent Scrum, en particulier à cultiver le backlog avec les bacs, en assemblant un morceau significatif de puzzle en temps limité.

Mots clés

backlog, product owner, user story, bac à sable, priorité par la valeur, diagramme de bacs empilés, sprint, définition de prêt, définition de fini, but du sprint, grooming, condition d'acceptation, meeting d'affinage de backlog, rétrospective, management visuel

En savoir plus sur les bacs

Préparation

Matériel

  • un carton[1] faisant office de radiateur d'information, sur lequel on va représenter les différents bacs et toutes les informations nécessaires au management visuel. Voir le canevas ci-dessous.

Management visuel pour le jeu des bacs

  • post-it et marqueurs pour les stories et les buts de release et de sprint.
  • puzzle 500 pièces (j'utilise des puzzles d'Astérix, le village gaulois ou aux Jeux Olympiques, de Ravensburger)
  • feuille pour le diagramme de bacs empilés et des feutres couleur. Voir le modèle en annexe.

Joueurs

Une équipe de 4-5 personnes avec un Product Owner. La personne qui joue le rôle de PO peut tourner à chaque sprint.

Un facilitateur peut s'occuper d'une ou deux équipes, voire 3, avec chacune leur puzzle.

Éventuellement des observateurs.

Logistique sur place

Chaque équipe doit disposer d'une table, avec de la place pour étaler et trier les pièces du puzzle.

  • Le carton des bacs se positionne de préférence sur la table, bien visible de tous.
  • Timer pour timeboxer les sprints

Durée

Environ 1h30.

Introduction

Le facilitateur présente l'usage des bacs, en insistant sur l'importance de l'affinage.

But de la release

Il explique qu'il est à peu près impossible, compte tenu du temps laissé, que l'équipe réalise tout le puzzle. Il faut donc se concentrer sur une partie. Le choix est laissé à l'équipe.

On indique seulement que les parties prenantes aimeraient avoir quelque chose d'intéressant et de cohérent, qui a de la valeur.

Définitions

Il fournit une définition de prêt et une définition de fini initiales, sur des post-it placés sur le carton des bacs.

  • Définition de prêt : une condition d'acceptation définie sur la story
  • Définition de fini : la ou les conditions d'acceptation doivent être vérifiées, la story doit être intégrée aux autres (il ne doit pas y avoir plusieurs morceaux indépendants, ni de trous).

Déroulement

Il y aura d'abord un sprint zéro, puis 3 sprints.

Sprint zéro

Le PO donne sa vision. Il discute de la stratégie avec l'équipe. Le but de la release (à la fin des 3 sprints) est défini en commun et écrit sur un post-it, mis sur le carton.

Les stories sont identifiées (post-it) et mises dans le bac à sable. Quand le bac est bien rempli, l'animateur propose un meeting d'affinage du backlog.

Affinage du backlog

Le PO fait passer les stories qu'il veut du bac à sable vers le bac d'affinage et les priorise. Chaque story est prise dans l'ordre et complétée avec une condition d'acceptation, écrite sur le post-it.

Si l'équipe considère que la story est prête, elle est placée dans le bac de départ. Il est possible, à tout moment, de décomposer les stories.

On s'arrête quand il y a suffisamment de stories dans le bac de départ, pour au moins un sprint.

Fin du sprint zéro

On donne à l'équipe 2 minutes avant le début du sprint pour finir de se préparer. Le contenu des bacs peut être revu par le PO.

Sprints

Chaque sprint dure 15 minutes, dont 10 minutes pour faire le puzzle et le reste pour Scrum (planif, affinage de backlog, revue de sprint, rétro).

Chaque sprint se déroule en gros de la façon suivante :

  • planification du sprint 1'
  • puzzle 5'
  • affinage de backlog 1'
  • puzzle 5'
  • revue de sprint 1'

Les stories finies sont placées dans le bac de récolte au fur et à mesure.

A la fin du premier sprint, le facilitateur donne 2-3 minutes pour une rétrospective. Il demande à l'équipe si elle pense atteindre l'objectif de la release.

Planification du sprint

  • Accord sur les stories entre le PO et l'équipe
  • Déplacement des stories qu'on décide de mettre dans le sprint
  • Engagement sur le but du sprint, écrit sur un post-it placé sur le carton

Revue de sprint

  • Le PO dit si le but a été atteint
  • On montre les stories finies pendant le sprint
  • Demande de feedback

Diagramme de bacs empilés

Il comporte 7 mesures : une à la fin du sprint zéro puis 2 par sprint (un à la revue de backlog, l'autre à la revue de sprint).

Le facilitateur se charge de mettre les premiers points puis passe progressivement la responsabilité du diagramme au Product Owner.

Rétrospective de release

On garde au moins 10 minutes à la fin pour examiner les résultats, les bacs et le diagramme et réfléchir à la façon dont le travail s'est organisé et pourrait être amélioré.

Bon jeu. Vos commentaires sont les bienvenus. Je collectionne les diagrammes de bacs empilés…

Note

[1] J'utilise comme support un grand calendrier cartonné, du genre de ceux que donnent les banques à leur bon client.