Le mini-livre Scrum et Kanban en français

Pour vous aider à tirer le meilleur des deux !

Scrum se présente comme un cadre pour développer des produits, ce n’est pas vraiment une méthode ni un processus complet. Quand on utilise Scrum sur un projet il faut ajouter à ce cadre des pratiques complémentaires, variables selon le domaine, et adapter le tout au contexte.

Le cadre Scrum, c'est notamment les sprints et le cérémonial. Quand on associe XP à Scrum, on garde en général le cadre Scrum et on ajoute les pratiques d'ingénierie XP. Le cadre n'est pas affecté. L'association de Kanban avec Scrum semble plus délicate quand on sait que Kanban est un système à flux continu. On se dit que c'est opposé au rythme des sprints.

C'est toute la force de ce mini-livre de Kniberg et Skarin de montrer comment prendre (tirer !) le meilleur des deux. Scrum et Kanban sont deux outils de processus qu'on peut combiner et le livre donne des pistes pour que les équipes définissent la combinaison adaptée à leur situation.

Comme le dit Mary Poppendieck, auteure de la préface, Henrik Kniberg fait partie des rares personnes qui peuvent extraire l'essence d'une situation compliquée, faire le tri entre les idées importantes et celles qui sont accessoires, et fournir une explication limpide, incroyablement facile à comprendre. L'autre préface (un peu longue) est signée par David Anderson.

Poppendieck, Kniberg, Anderson, c'est du lourd pour un mini-livre[1] !

Kanban et Scrum - tirer le meilleur des deux est déjà disponible en français, attaché à ce billet (pdf de 10 MO). Un grand merci aux traducteurs masqués qui ont fait un sacré taf et en particulier à Fabrice sans qui rien n'aurait été possible.

Une deuxième version avec notamment les illustrations en français sera publiée dans quelques semaines. Nous collectons le feedback sur cette première version. Vos retours sont donc les bienvenus, merci d'utiliser ce formulaire.

La chanson du jour, d'actualité avec le retour sur scène de Jacques Dutronc, c'est mini mini mini [2].

Notes

[1] publié par InfoQ

[2] pour ceux qui préfèrent du maxi (livre), c'est

Commentaires

1. Le mercredi 20 janvier 2010, 08:22 par Pierre

Je connais bien le livre en version anglaise. La traduction n'est pas mal mais pas parfaite.

C'est vrai, elle n'est pas parfaite. C'est pourquoi il y aura une deuxième version qui prendra en compte le feedback (et avec les illustrations en français). Votre feedback est donc le bienvenu et nous le collectons à travers un formulaire. Lien ajouté dans le billet.

"CAPITAL LETTERS" aurait dû être traduit par "LETTRES MAJUSCULES", beaucoup plus français que CAPITALE, tiré du mot anglais CAPITAL.

2. Le mercredi 20 janvier 2010, 09:28 par Antoine

en fait, non, "capitale" est ici le bon terme pour traduire "ALL CAPITAL LETTERS". En typographie, on distingue bien les deux.
Capitale est un type de casse (haut de casse). Alors que majuscule est une propriété spécifique à la première lettre d'un mot, régit par les règles de l'orthographe.
De nos jours, les majuscules sont généralement représentées par des capitales, cela pourrait aussi être des lettrines ou une autre casse de type haut de casse.
On traduit donc "initial capital" par majuscule, et "all capital letters" par en lettres capitales.

3. Le lundi 25 janvier 2010, 13:47 par Tek

Ce livre est une très bonne surprise. D'une part parce qu'il m'a permis de découvrir Kanban, d'une autre parce que son contenu est intéressant et bien écrit. Les illustrations sont toutes très propres.

Je vais essayer de participer au service de correction. C'est tellement rare de pouvoir le faire.

Une remarque par contre, à moins que je ne me trompe, je n'ai vu aucune licence dans le livre. Il devrait être au minimum protégé par une licence comme la Creative Commons.