Dotclear a 10 ans

J'ai vu passer quelques tweets incitant à faire un billet #dotclear10 alors je sors de ma torpeur pour fêter les 10 ans de Dotclear.

Dotclear 2

Lire la suite...

Journées Agilité pour les IUT info

L'Agilité bientôt enseignée dès l'IUT ?

Lire la suite...

J'arrête la fac

Mon poste de PAST, c'est du passé.

Lire la suite...

Ma rentrée 2011

Mes camarades Alexandre et Thierry ont une rentrée chargée. Moi, pour la première fois depuis des années, je n'ai pas de rentrée à la fac en septembre. Le Master 1 de l'IUP ISI où j'intervenais pour le module agile a disparu...

Je participerai à quelques événements en octobre :

et en novembre :

Enseignement du developpement agile à la fac

Je reprends ce matin mes cours à la fac. Université Paul Sabatier de Toulouse, IUP ISI.

Dans le cadre d'un module (une UE) sur le développement agile de 50 heures, je vais faire 32h en 8 sessions de 4 heures. Le cours que je donne est basé sur ma formation Scrum en entreprise, que j'adapte au contexte de l'enseignement à des étudiants de Master1. Encore plus d'ateliers et de travaux dirigés.

A propos d'enseignement des méthodes agiles, le SigmaT15 de vendredi (16h) y consacre sa première session.

Mes rentrées précédentes : 2009, 2008, 2007, 2006. Avant je n'avais pas de blog.

6 projets Scrum

J'ai assisté ce matin à la présentation de 6 projets, qui utilisent tous Scrum et IceScrum.

Lire la suite...

Enseignement des méthodes agiles

Jeudi lors de l'Agile Tour, un créneau est réservé pour un panorama de l'enseignement de l'agilité à Toulouse.

Lire la suite...

De la vision aux stories

Ce matin, je donne ma troisième séance de 4heures de cours aux étudiants de master. Au programme, comment aller de l'idée du produit à la constitution du backlog initial, donc sur la vie du produit avant les sprints. Avec des ateliers en groupe, nous verrons comment construire une bonne vision, élaborer une liste de features, identifier les rôles d'utilisateurs et décomposer les features les plus prioritaires en stories.

Les étudiants travaillent en groupe de 6. Ils ont eux-mêmes choisi leur sujet, un pour chaque groupe, qui portent sur :

  • un jeu de tamagoshi
  • un twitter
  • une application de partage de photos en ligne
  • la refonte du site de l'association

De la vision aux stories, c'est aussi le titre du chapitre 13 de mon livre.

Demain c'est ma rentrée

Je commence demain matin (à 8 heures !) le premier cours du module "développement agile" aux étudiants de M1 de l'IUP ISI. Le programme n'a pas changé depuis l'année dernière.
Ce qui change, c'est le rythme : je fais des cours de 4 heures tous les mercredis matin, alors que les années précédentes, c'était 2 heures par-ci par-là et pas toutes les semaines. L'autre nouveauté c'est l'utilisation d'IceScrum en TD et en projet.

Soutenances de stages agiles

Cette semaine, j'ai assisté à des soutenances d'étudiants de Master 2 qui finissent leurs stages de 8 mois en alternance (3 jours par semaine). Sur les 4 auxquelles j'ai assisté, 3 ont beaucoup parlé de Scrum. Les projets sur lesquels ils ont travaillé pendant leur stage ont utilisé Scrum et leur présentation a largement porté sur sa mise en œuvre.

Il y a d'autres étudiants, que je n'ai pas suivis, qui ont pratiqué Scrum dans leur entreprise. Cela s'explique : ils arrivent formés et même diplômés en agilité et parfois ce sont eux qui sont les acteurs de la diffusion de Scrum dans leur environnement de stage.

Parmi les pratiques présentées lors de ces soutenances, j'ai relevé l'utilisation de diagrammes en arête de poisson lors des rétrospectives. Cette technique aussi appelée diagramme d'Ishikawa, sert à identifier les causes d'un problème.

L'analyse causale consiste, à partir d'un problème détecté par l'équipe, à remonter au facteur qui provoque de façon récurrente le défaut. Le plan d'actions consiste à éliminer la cause pour que sa conséquence, le problème, ne se reproduise plus.

On peut faire de l'analyse causale en dehors de la rétrospective sur des problèmes(les impediments de Scrum) identifiés pendant le sprint.

Identifier la cause à l'origine d'un problème est une pratique agile pour James Shore(root-cause analysis). C'est aussi une pratique du niveau 5 du CMM-I.

- page 1 de 3