2010, sortie de mon livre Scrum

Scrum, le guide pratique de la méthode agile la plus populaire est publié chez Dunod en février.

Planifiez vos conférences sur les méthodes agiles

Planifiez vos conférences sur les méthodes agiles

A ne pas rater : SigmaT13 Soirée anniversaire du SUG Agile France 2010 On apprend beaucoup en assistant aux conférences. Il faut y aller. Les retours d’expérience, les exposés, les démonstrations et les discussions avec les personnes rencontrées à l’occasion, cela apporte de la valeur aux participants. Mais évidemment cela leur prend du temps aussi. Ces événements peuvent tomber en plein sprint et avoir un impact sur la planification.
Types de tâches

Types de tâches

Associer une couleur de post-it aux 3 types de tâches

Cet après-midi, une idée remontée de la rétrospective portait sur l’identification de types de tâches avec des codes de couleur. Pendant le sprint, l’équipe a eu du mal à s’y retrouver dans le tableau des tâches affiché au mur[1] de la salle commune et en particulier pour savoir facilement quelles tâches de développement restaient à faire. La proposition, qui a été retenue pour le sprint suivant, consiste à associer une couleur de post-it aux 3 types de tâches suivants :

Grand chelem

Encore une fois on a constaté no scrum no win

À juste titre, l’adage “no scrum no win” a été ressorti après la victoire de l’équipe de France. C’est Marc Lièvremont, l’entraîneur français, qui l’a fait dans L’Equipe. Effectivement cette victoire difficile doit beaucoup à la mêlée. Il y a 4 ans, ma première présentation de Scrum portait sur l’analogie avec le rugby[1] et de mes premiers billets sur ce blog s’appelait Mêlée. Depuis je continue à faire de temps en temps référence au rugby dans mes billets et je l’ai fait aussi dans mon livre[2].
Premier écho du SigmaT13

Premier écho du SigmaT13

Un philosophe belge et agile

En attendant la mise en ligne des présentations et vidéos sur le site de l’association, voici une photo de l’excellent moment où Bruno Sbille nous parle du grand philosophe belge.
Formation Scrum à Paris

Formation Scrum à Paris

Je monte à Paris

Les 14, 15 et 16 avril.

La formation Scrum publique que j’ai organisée en février à Toulouse s’est vraiment très bien passée. Les participants ont été satisfaits (malgré les perturbations dues à la neige. Oui de la neige à Toulouse !). Et moi aussi ! C’était vraiment très agréable. Au cours des 3 jours, le groupe à réussi à partager ses expériences et à les situer dans l’objectif d’appliquer Scrum. D’ailleurs les discussions continuent entre nous, bien après la formation.

Retirage

Scrum mainstream ?

Mon éditeur m’a annoncé hier qu’il allait demander le retirage de mon livre, sorti le 10 février. En moins de 2 mois, on a largement dépassé les 1000 exemplaires vendus. Dans le sous-titre, qui n’a pas plu à tout le monde, je présente Scrum comme la méthode agile la plus populaire. Scrum est effectivement mainstream parmi les méthodes agiles, et l’agilité est un mouvement en train de devenir mainstream aussi.

Style de formation

Le style agile

Depuis que je fais des formations Scrum, mon style de formation a évolué vers plus de travaux pratiques et surtout plus d’ateliers en groupe. Dans le même sens, mais probablement pas autant, que Agile Bob qui raconte dans le billet “What style of agile training works best?” comment il a changé de style de formation et le succès qu’il a rencontré. Il a l’air sympa Bob et il a de la bouteille, il doit bien avoir mon âge.

Rétrospective de ma formation Scrum à Paris

Rétrospective de ma formation Scrum à Paris

Une formation sur trois jours

Dans les formations publiques inter-entreprises, les participants viennent d’horizons différents et c’est très enrichissant. Il y avait finalement 8 personnes à ma formation Scrum de la semaine dernière. Elle était organisée à Paris dans le 11ème, en partenariat avec Ideia qui fournissait la logistique. Cette salle de formation est vraiment idéale pour un groupe de cette taille. On peut se déplacer facilement, travailler en 2 groupes de 4, poser les post-it constituant le backlog de l’étude de cas sur une table annexe pour les ranger par priorité ou pour l’estimation par comparaison et bien sûr coller au mur tous les post-it produits lors de la dizaine d’ateliers.
Un mois de TIC et de TOC

Un mois de TIC et de TOC

C'est mieux que de bric et de broc !

Du TIC, du TOC et aussi du SUG, en vrac pour ce mois d’avril que j’ai commencé le mois sans ADSL (ni téléphone) à cause d’une transition difficile de France Telecom à Free…

Et aussi la publication d’un article sur Developpez.com qui présente l’usage de Kanba pendant un sprint.

Agilité et architecture

Hier en discutant, avant de commencer l'atelier TOC, entendu parler, à propos une grande entreprise dont les équipes faisaient du Scrum “maison”, de la résistance opposée par les architectes à la diffusion de l’agilité dans les projets. Agilité et architecture ou plus exactement Agility and Architecture, c’est le titre du numéro d’avril du magazine Computing Now d’IEEE Software. Du sérieux. J’ai commencé la lecture et je la conseille aux architectes (en particulier de type reloadus) comme aux agilistas.
Venez au Village

Venez au Village

Les villageois vous accueillent

Le Village du Libre est ouvert toute la journée au salon de la Mêlée Numérique](http://meleenumerique.com). J’y serai toute la journée avec l’équipe IceScrum. La table ronde organisée hier a connu une belle affluence. Parmi les événements qui vont se dérouler aujourd’hui : des présentations de 20' qui se succèdent toute la journée (IceScrum passe à 11h20) l’OpenCamp de 12h30 à 13h30 sur le thème de l’Open Source dans les SI.
Détour par le centre commercial

Détour par le centre commercial

Je n'aime pas beaucoup faire les courses et je n'ai pas l'habitude de traîner dans les galeries des centres commerciaux.

Mais depuis quelques semaines, il m’arrive de me rendre de temps en temps au centre commercial de Labège. Je passe devant le Carrefour sans m’arrêter et je rentre à la FNAC. Je me dirige vers le fond du magasin, j’arrive au rayon informatique et je cherche un livre. Le mien. Arrivé devant l’étagère, je parcours les tranches des livres en essayant de voir un gros Scrum en noir sur fond blanc.

En mai fais ce qu'il te plaît

Un lecteur régulier de mon blog me fait remarquer que je ne publie plus beaucoup

C’est vrai. Non seulement je publie moins, mais j’ai tendance à faire de l’égotisme quand j’écris un billet. Ecrire régulièrement des billets intéressants demande beaucoup d’énergie et une grande motivation, et en ce moment je me consacre plutôt au lancement d'iceScrum Technologies. Bon, il y a aussi que j’ai beaucoup écrit sur Scrum et les méthodes agiles : depuis plus de 4 ans dans ce blog et pendant 3 mois intensifs pour mon livre.

Le cas des cas d'utilisation

Un lecteur de mon livre Scrum m'interpelle à propos des use-cases

En effet dans le chapitre 13 “De la vision aux stories”, après avoir présenté la démarche pour arriver aux stories, j’ai écrit un paragraphe sur les use-cases (qui ne font pas partie de la démarche) pour rappeler qu’ils sont différents des user stories, et moins bien adaptés au développement agile. Christophe, mon lecteur, argumente pour défendre l’intérêt des use-cases. Coïncidence, j’ai rencontré ces derniers jours des utilisateurs de la technique des use-cases.
Agile France 2010, la conférence

Agile France 2010, la conférence

La plus grande conférence consacrée à l'agilité en France aura lieu le 31 mai et le 1er juin

Elle prend la suite des XP Days qui ont eu lieu 4 années (je crois) et qui n’étaient pas que dédiés à XP. Cette conférence a une orientation délibérément pragmatique, avec de nombreux ateliers et retours d’expérience. Il reste encore des places ! 162 aujourd’hui. Inscrivez-vous sur le site de la conférence ! Le programme, en version courte pour l’instant, est très séduisant. Et c’est en français (bon Esther Derby ne parlera pas en français, mais c’est la vedette américaine).
Le post-it défie le temps

Le post-it défie le temps

Le post-it a 30 ans et il est toujours agile

Le post-it éternel ! Cet article (extrait du Monde je crois) que Josiane a envoyé à l’équipe TEC[1] ne parle pas des méthodes agiles, mais il aurait pu, tant le post-it est associé à leur usage : on reconnait tout de suite les équipes agiles avec leurs murs décorés de notes multicolores. Avec l’essor de Scrum, je pense que les ventes de post-it ont augmenté. Certains suggèrent qu’il doit y avoir un marché pour le post-it réutilisable dans une optique de développement durable.
Combattant du tableau blanc

Combattant du tableau blanc

Modélisation visuelle

L’utilisation du tableau des tâches avec des Post-it est devenue une pratique courante (mainstream) pour les équipes agiles. Par contre, ce que je vois beaucoup moins souvent affiché sur les murs, ce sont des schémas. Par exemple un schéma de l’architecture du logiciel ou un modèle métier des concepts manipulés ou un digramme de séquence expliquant un comportement représentatif. Pourtant ce sont des artefacts qui sont particulièrement utiles pendant les réunions d’équipe, notamment la réunion de planification du sprint, et aussi tout au long de la journée, ne serait-ce que pour conforter un développeur dans ses choix ou faciliter une discussion impromptue.
Evolution de la durée des sprints

Evolution de la durée des sprints

Entre 2009 et 2010

Voici les résultats de mon sondage sur la durée des sprints (101 réponses) J’avais fait le même sondage l’an dernier et publié les résultats le 4 mai 2009. Que donne l’évolution d’un an à l’autre ? la durée de 3 semaines est en forte augmentation, des sprints de 2 semaines sont aussi plus fréquents, diminution très nette de ceux de 4 semaines ou plus, de façon plus étonnante, le % de sprints d’une semaine est en baisse.

Scrum avec un outil

Post-it physique ou virtuel ?

Dans les commentaires de mon billet “le post-it défie le temps”, noname vitupère contre le post-it [1]. A l’opposé, on voit régulièrement sur les blogs des billets pour promouvoir le post-it et vouer aux gémonies l’outil informatique. En voici un qui est intéressant, avec des arguments : http://nigelonagile.com/2010/04/27/no-wonder-agile-guys-shun-tools/[2]. C’est à chaque équipe de se déterminer et de choisir l’outil qui lui convient le mieux. Évidemment la dispersion géographique est un élément important et influe sur le choix : moins facile avec les post-it quand toute l’équipe n’est pas dans le même espace.
iceScrum à la conférence Agile France

iceScrum à la conférence Agile France

La session va elle-même être menée de façon agile

Mardi prochain, le premier juin, j’animerai une session lors de la conférence Agile France qui a pour titre : iceScrum, l’outil Scrum Open Source. Cela se passera à 16h30, Salle A - Communication, Belvédère. Dans cette conférence, l’accent est mis sur l’interactivité et le pragmatisme, alors je ne vais pas me contenter de faire une bête démo puis demander à la fin s’il y a des questions. Bien que ma session soit dans la catégorie Outils, il y aura de l’interaction avec les participants.
Gestion de projet agile

Gestion de projet agile

Glissement sémantique

J’ai reçu il y a quelques jours la 3ème édition du livre de Véronique Messager sur la gestion de projet agile.

Déjà la 3ème édition pour un livre[1] sorti en décembre 2007 !

iceScrum tour

Crème glacée

En l’espace de quelques semaines, iceScrum va faire l’objet de présentations dans 4 manifestations à travers la France : mardi prochain, pour la conférence Agile France à Paris, le 7 juin à Toulouse dans un atelier organisé par la SigmaT, le 7 juillet à Bordeaux pour les RMLL (Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, catégorie Développement), le 8 juillet dans le cadre d’une session sur Scrum à la Sophia Conf. Pour préparer tout ça, je me suis demandé quelles étaient les attentes de participants à ces présentations.