2020, agilité radicale

Les articles publiés en 2020.

De Dotclear vers Hugo

De Dotclear vers Hugo

Dommage pour ces fleurs qui ornaient ma bannière, mais Dotclear c'est fini.

J’ai effectué la migration de mon blog de Dotclear vers Hugo cette semaine.

Bienvenue à Hugo ! C’est reparti pour 15 ans…

Enchanté à Uchentein

Enchanté à Uchentein

La montagne ça vous gagne

Mardi, j’étais en randonnée avec Patrice dans la vallée du Biros, au-dessus d’Uchentein.

Patrice, c’est le dessinateur des mes livres Scrum. Car si mon dernier livre —L’art de devenir une équipe agile— est un livre illustré (par Étienne Appert), mes livres Scrum contiennent aussi des petits dessins, depuis la première édition en 2010.

L'affinage du backlog PermaBio

L'affinage du backlog PermaBio

À la soupe !

Nous avions laissé notre exemple PermaBio, après le premier article consacré à la boucle de feedback, sur la constitution du backlog initial.

Les gros morceaux qui y figurent vont maintenant être décomposés en plus petits.

La tendresse des agilistes

La tendresse des agilistes

On peut vivre sans la gloire qui ne prouve rien Mais vivre sans tendresse, non non non il n'en est pas question

Avec la communauté des agilistes, j’ai eu quelques moments de gloire, mais surtout de longues bouffées de tendresse. Encore maintenant.
Les tags dans mon blog

Les tags dans mon blog

Comment s'y retrouver ?

La migration de Dotclear vers Hugo m’a permis de récupérer les tags des mes 15 ans de blog. Mais il m’a fallu faire un grand ménage, parce que :

  • la valeur d’un tag évolue dans le temps et certains avaient perdu leur intérêt,
  • il y en avait trop (il y en a encore trop), des regroupements ou des suppressions ont été nécessaires,
  • des tags récemment créés pouvaient être ajoutés à des pages anciennes.
Peut-on être lent dans une équipe agile ?

Peut-on être lent dans une équipe agile ?

La recherche effrénée de la vitesse nous pousse à faire de l'agile, tandis que consentir à de la lenteur nous incite à être agile

Pour le klub de lecture de discussion de jeudi dernier, nous avions choisi de disserter de la lenteur, à partir de l’émission passée le 9 juillet dans le débat de midi sur France Inter :

Peut-on encore être lent ?

Notre débat à nous — sur le Discord d’Agile Toulouse — fut bien intéressant et je le poursuis ici en le focalisant sur l’opposition — ressentie au premier abord — entre la lenteur et l’agilité.

Le backlog PermaBio suite à l'affinage

Le backlog PermaBio suite à l'affinage

Le backlog présenté en trois parties pour mieux y voir ce qu'il y a à faire

Notre premier backlog PermaBio contient des morceaux de fonctionnalité. Le gros morceau le plus prioritaire, la soupe, a été décomposé en plus petits morceaux.

Ces morceaux sont appelés des stories dans les équipes. Des exemples de stories pour PermaBio sont présentés page 62 de L’art de devenir une équipe agile.

L'agilité, un outil convivial

L'agilité, un outil convivial

L'outil convivial est celui qui me laisse la plus grande latitude et le plus grand pouvoir de modifier le monde au gré de mon intention - Illich

Quand on est allé à une conférence agile ou qu’on a participé à un Agile Games France — le Graal — je pense qu’on associe volontiers l’adjectif convivial à l’agilité.

Dans le cadre plus restreint de son équipe, la pratique courante de la célébration à la fin d’un sprint donne une touche conviviale.

Manifeste agile radical

Manifeste agile radical

Proposition pour étendre le Manifeste agile de 2001 en affirmant l'auto-organisation, la valeur sociale, l'impact sur le vivant et le changement désiré

Cet article reprend des textes publiés sur le site agileradical. Ils ont été remaniés et regroupés en un seul article, pour une meilleure accessibilité.

C’est l’expérience du confinement qui a fait émerger une volonté commune d’agir face à l’urgence climatique et sociale.

Coopération plus que collaboration

Coopération plus que collaboration

La coopération est une quête de connaissance partagée

Cet article fait suite au commentaire d’Aurélie sur Twitter à propos du manifeste agile radical. Elle nous dit :

… le lien entre le réchauffement climatique et la collaboration avec le client n’est pas clair pour moi

Je tente donc de contribuer à plus de clarté.

Des exemples de story

Des exemples de story

Marie et Bob racontent à Pierre une story qui les concerne dans PermaBio

L’agilité a popularisé la notion de story. On dit aussi user story ou US dans les équipes. Mais si on donne la définition usuelle :

Une story est un petit morceau de fonctionnalité qui apporte de la valeur à quelqu’un et qui est développé en un sprint

cela reste encore abstrait et c’est ce que dit Pierre.

L'impact sur le vivant comme critère pour définir les priorités

L'impact sur le vivant comme critère pour définir les priorités

Nous voulons des coquelicots !

Le Manifeste agile met en avant la collaboration avec le client plus que la négociation du contrat. Dans notre précédent article, nous avons constaté qu’en fait, sur le terrain, ce qui s’est passé dans les équipes agiles, c’est :

la coopération avec le Product Owner plus que la collaboration avec le client

C’est bien. Mais il est temps d’aller encore plus loin.

Le cycle de vie d'un produit

Le cycle de vie d'un produit

Un pattern fractal basé sur l'approche scientifique

On peut suivre une approche agile de bout en bout en commençant par explorer le produit avec du Lean Startup avant de l’exploiter avec Scrum.

Du sprint zéro au prélude de Scrum

Du sprint zéro au prélude de Scrum

Le prélude de Scrum, pour préparer l’équipe et son écosystème à bien vivre les sprints et les saisons

Les petits bonshommes qui jouent ce prélude sont de Jean-Pierre Bonnafous, alias Ramuncho. C’est lui qui a illustré le chapitre Composer le prélude de Scrum dans l’édition 5.

Dans les approches conventionnelles, on désigne par avant-projet la période qui précède le début d’un projet, incluant des phases d’étude qui durent parfois des mois. Qu’en est-il avec Scrum ?

Qu’y a-t-il avant le premier sprint avec Scrum ? Un avant-sprint ?

Le canevas d'alignement à l'agilité radicale

Le canevas d'alignement à l'agilité radicale

Un outil de calage pour l'équipe et ses parties prenantes

Un problème qui remonte souvent, c’est le décalage entre l’équipe agile et son environnement. Environnement, ou écosystème, c’est en fait l’organisation autour de l’équipe, composée de parties prenantes.

Ce décalage, réel ou ressenti, montre un non alignement entre l’équipe et les parties prenantes sur des valeurs.

Comment y remédier ? En prenant un peu de temps pour discuter des points de vue et trouver un équilibre permettant de travailler en symbiose.

Ce temps, c’est le prélude. Et l’outil que nous proposons comme support à cette recherche d’alignement, c’est le Canevas Agile Radical pour l’Equipe.

Le CARE.

La radicalité agile pour conjurer le faux agile

La radicalité agile pour conjurer le faux agile

Il faut bien le dire, le terme radical est susceptible d'en rebuter quelques-uns ; d'autres nous demandent pourquoi avoir conservé agilité dans agilité radicale. Retour sur le choix des mots.

Quand nous avons lancé l’agilité radicale en avril 2020 — c’était pour la keynote à Agile en ligne — dans les échanges avec les participants, nous avons eu quelques remarques sur le choix du mot radical :

radical, c’est un peu extrême !

Radical, c’est comme radis, ça vient de racine.

La rétro-confinement pour Rupture Douce 07

La rétro-confinement pour Rupture Douce 07

Pendant le reconfinement, préparez votre atterrissage en racontant votre rétro-confinement dans le tome 7 de Rupture Douce

Bon, c’est le retour au confinement.

Pendant le premier confinement nous (avec Anthony et Jean-Pascal, à l’initiative de l’agilité radicale) avions lancé une rétrospective pour réfléchir à l’après confinement. Donc, comme on se reconfine, elle peut aussi servir pour l’après reconfinement.

Mais ce n’est pas le retour du confinement qui nous réjouit. Ce qui par contre nous fait énormément plaisir, c’est le lancement de Rupture Douce 07.