En souvenir de Stéphane Maldini

Quand j'ai changé le nom de mon blog en janvier 2009, je lui avais fait part de plusieurs propositions. Il m'a dit c'est Scrum, Agilité & rock'n roll qui te va le mieux. Je lui dois bien un article.

En souvenir de Stéphane Maldini

Vincent m’avait mis au courant il y a quelques jours mais je n’arrivais pas y croire. Aujourd’hui on en parle sur Twitter, cela doit être vrai. Stéphane Maldini (au centre, en blanc sur cette photo prise le 18 septembre 2009 lors d’un SigmaT dans l’amphi U3 de l’université Paul Sabatier à Toulouse) est mort.

Stéphane a été un de mes étudiants, mais finalement le souvenir que j’en garde c’est celui d’un ami que j’aimais bien, et qui m’aimait bien aussi je crois.

J’ai eu Stéphane comme étudiant à l’IUP ISI entre 2007 et 2010 environ. Je dirais qu’il est passé en M1 à la rentrée d’octobre 2007 et que c’est à partir de là que je l’ai bien connu car il a travaillé en BE1 sur iceScrum.

J’étais donc prof à temps partiel (PAST) à l’Université Paul Sabatier. Prof de génie logiciel ce qui a naturellement débouché sur prof en agilité. J’avais lancé l’idée d’un outil Scrum en 2005. Quand Stéphane est arrivé sur iceScrum c’était donc la 3e année où des étudiant·es y passaient des heures.

Stéphane a largement contribué à ce qu’on appelait iceScrum2. Le choix de passer à JEE avait été fait l’année d’avant (avec Spring, Hibernate et IceFaces), mais il faut bien dire que ça ne marchait pas. Avec lui, iceScrum2 a fait son retour, avec succès. Car il était le leader technique naturel de l’équipe. Pas que technique, puisqu’il a été aussi Product Owner (et on en parlait en dehors de la fac, dans des bars).

Je crois me souvenir que Stéphane n’avait pas de très bons résultats scolaires. Mais sur ce projet iceScrum, il était brillant.

À l’IUP ISI, le BE durait d’octobre à fin mars. Pour continuer à developper iceScrum, j’ai proposé à Ekito de prendre Stéphane en stage, où il est resté 6 mois jusqu’en septembre 2008.

En tant que maitre de stage et même plus car j’étais très impliqué dans iceScrum, je passais le voir régulièrement. C’est à partir de cette époque que j’ai pris l’habitude de passer chez lui, il avait un appartement en face du Palais de Justice.

Je me souviens de sa soutenance de stage en octobre 2008. Il avait travaillé la veille et une bonne partie de la nuit sur sa présentation, pour la rendre différente. Le rapport de stage avait été envoyé une semaine avant. Je l’avais lu et il était excellent. Un prof qui assistait à la soutenance lui a fait une remarque ridicule, tout au début de sa présentation. Je crois me souvenir que c’était sur l’utilisation du mot binômage en lui disant avec morgue que dans une soutenance de stage il fallait parler français. Bien sûr je suis intervenu en m’appuyant sur l’Institut Agile, pour dire que oui binômage était une traduction de Pair Programming. Mais le mal était fait, Stéphane avait été touché par cette remarque —stupide— au point qu’il avait les larmes aux yeux.

Il était très sensible et rentrait probablement dans ce qu’on appelle aujourd’hui les neuro-atypiques. En tout cas, la carrière qu’il a eue est la preuve de son talent.

Stéphane a été à l’origine de la première startup autour d’iceScrum, il est allé ensuite chez Spring à Londres, puis à San Francisco et il a fini chez Netflix à Oakland. Speaker dans des conférences, il était reconnu dans la communauté.

En cherchant dans les archives de mon blog, je trouve ce compte-rendu d’un Apéro Web à la Cantine. Il y avait Stéphane et Frank Taillandier disparu lui aussi, il y a quelques semaines.


  1. Les fameux bureaux d’études de l’IUP ISI, qui donnaient le temps de faire des trucs intéressants et motivants. J’en parle dans cet article↩︎

Voir aussi