Le retour du Raid Agile

On veut encore du gâteau.

Le retour du Raid Agile

Le premier Raid Agile a eu lieu en novembre 2014. En quatre ans, avec Pablo Pernot, nous avons organisé dix raids. Organiser et animer un raid, cela demande beaucoup d’énergie. Nous avons préféré la consacrer à d’autres activités : du business, des livres, des collectifs, des fusions, des réflexions, des enfants et petits enfants.

Alors le raid s’était arrêté en juin 2018. Et puis…

Il y aura un nouveau Raid Agile, bientôt.

Pourquoi reprendre le Raid Agile ?

Voici pourquoi, en ce qui me concerne :

Au printemps 2022, je me suis dit qu’il était temps pour moi d’arrêter mes activités professionnelles. Je suis consultant indépendant depuis 1994, en profession libérale. Chaque année, je remplis une déclaration 2035. J’ai beau avoir de moins en moins de choses à y mettre (recettes, dépenses), mon aversion pour la bureaucratie augmente avec les ans. En avril, je me suis donc dit que c’était la dernière fois (l’avant-dernière, en fait).

Une fois cette décision 1 prise, je me suis dit qu’il me fallait finir en beauté ces 28 années consacrées à la formation et au conseil, dont les 17 dernières dédiées à Scrum et l’agilité.

J’aurais pu proposer une master class basée sur mon dernier livre (le Scrum édition 6), comme le font certains auteurs. C’est Jean-Pascal2 — qui a souvent de bonnes idées — qui m’a suggéré de refaire un Raid Agile.

Bon Dieu, mais c’est bien sûr ! Finir trente cinq ans de formations par un Raid, qui représente pour moi la quintessence de la transmission, voilà ce dont j’avais envie.

Alors j’ai demandé à Pablo s’il était partant. Il avait déjà accepté de m’écrire une nouvelle préface pour Scrum édition 6. Mais le Raid, c’était une autre histoire, avec bien plus de contraintes. Ça m’a fait bien plaisir qu’il accepte. Il explique pourquoi.

Le Raid nouvelle édition

Chaque Raid a été différent, alors quatre ans après la nouvelle édition sera forcément nouvelle et intéressante, avec les expériences que nous avons menées.

Le lieu

Du nouveau, mais dans le même lieu : toujours dans les Cévennes — et le gîte du Mas du Canton — car l’endroit est intimement lié à mes souvenirs les plus forts. C’est ce lieu, et les raids qui s’y sont tenus, qui m’a inspiré l’usage du terme hétérotopie dans L’art de devenir une équipe agile, un lieu autre qui permet de mieux apprendre ensemble.

Paysage cévenol

Un slide présenté lors de ma keynote à la Journée Agile de Liège

Les animateurs

Nous avions animé les deux derniers raids à 3, avec Laurent Morisseau, en plus de Pablo et moi.

Pour cette nouvelle édition, le troisième sera Dragos, complice de Pablo chez Benext puis Octo.

La communication

Le site raidagile.fr a été porté de Pelican vers Hugo. Cela me fait un site Hugo de plus auquel je contribue, sur Gitlab ! Nous avons choisi le thème Ananke. À peu près tout l’existant a été repris.

Pour les personnes intéressées, les échanges se font par un formulaire de contact.

Nous avons aussi lancé un compte Twitter Raid Agile.

Le contenu

L’esprit du Raid Agile ne devrait donc pas trop changer. Le contenu sera ajusté à partir de nos expériences depuis 4 ans.

À suivre sur raidagile.fr


  1. La décision d’arrêter en profession libérale n’implique pas forcément d’arrêter de m’intéresser à l’agilité, d’écrire, de réfléchir, de coopérer et de parler sur le sujet. Ni même de continuer en auto-entrepreneur. On verra l’an prochain. ↩︎

  2. Jean-Pascal a participé au Raid Agile #8 ; il est devenu depuis, avec Anthony — qui avait lui participé au premier, en novembre 2014 — un pilier du collectif Agile Radical. ↩︎

Voir aussi